Tres Beaujolais

Une terre trèsRiche
trèsBeaujolais

Au-delà de sa contribution aux paysages et aux identités régionales, l’agriculture est le moteur d’une nouvelle ruralité, dynamique et innovante, entreprenante et ouverte sur le monde. Acteur à part entière des mutations économiques, technologiques et sociétales, elle joue un rôle clé dans l’équilibre et le développement du territoire.


Doté d’une qualité de sol exceptionnelle grâce à son histoire géologique, le territoire du Beaujolais compte de nombreuses activités agricoles. En effet, le Beaujolais c’est bien évidemment des vins, et de très bons, mais aussi une filière de bois de qualité, sans oublier la viande d’exception ! La pluralité des productions locales, c’est trèsBeaujolais !

0

EXPLOITATIONS LAITIERES

0 % des exploitations

EN ELEVAGES BOVINS

0 exploitations

DE QUALITE RECONNUE

0 AMAP

SUR LE TERRITOIRE

PRODUITS

Lait de vache comme lait de chèvre, le Beaujolais est pluriel !

Les exploitations laitières représentent 10 000 hectares du territoire Beaujolais. Une grande partie de la production est livrée à des entreprises de transformation mais certaines exploitations ont choisi de produire des fromages !
Quoi de mieux pour accompagner vos vins ? Nous vous conseillons par exemple d’aller goûter le fromage de Cenvard dans le charmant village de Cenves. Un délice !

Avec une majorité de races charolaises, en Beaujolais, on fait aussi de la viande !

Confortablement nichées dans les monts du Beaujolais, 460 exploitations bovines se répartissent sur 1 500 hectares. Curieux et à l’écoute des demandes des restaurateurs comme de celles des consommateurs, le Beaujolais aime également à développer des élevages avec des races moins traditionnelles afin d’explorer de nouvelles saveurs.
Dans cette démarche il y a notamment Aurelien Laguide, éleveur à Taponas et ami du chef Mathieu Viannay, qui s’est lancé dans l’élevage de bovins de bœuf de Kobé, une race japonaise reconnue pour la délicatesse et la tendresse de cette viande.

Il y a évidemment bien plus que de la viande et du fromage en Beaujolais.

Le Beaujolais c’est la gastronomie, l’esprit épicurien et la gourmandise ! Microbrasseries, production de confitures, truffes, miels, biscuits apéritifs, dragées et bien encore d’autres exemples, les plaisirs de la table ne cessent de se développer en Beaujolais.

Pour retrouver les produits du terroir, rendez-vous sur le site internet de l’Office du Tourisme

LOCAL

Le territoire du Beaujolais s’engage depuis longtemps dans le local avec notamment les réseaux d’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui fournissent nombre de cantines avec les aliments produits sur le territoire beaujolais.

Vous pouvez aussi composer vos paniers de produits locaux grâce aux 10 AMAP existantes sur notre territoire (voir liste ici) qui vous permettront de déguster des fromages de chèvres, des légumes ou même du pain issus de Saint-Vérand, Blacé, Chessy-les-Mines ou encore Tarare.

La proximité est une valeur que l’on prend soin de chouchouter et de cultiver en Beaujolais. Vous trouverez toujours un marché de producteurs non loin de vous, et avec un territoire aussi étendu que le nôtre, vous pourrez même le faire quotidiennement !

Pour trouver le marché près de chez vousou en découvrir un nouveau, rendez-vous ici.

La possibilité de se fournir directement auprès des exploitants existe également, voire même de faire l’expérience de la vie à la ferme grâce à l’initiative du réseau Bienvenue à la Ferme ! Cette démarche facilite l’accès aux produits fermiers et locaux mais vous pourrez aussi partager des moments inoubliables avec les producteurs en partageant un moment de leur quotidien !

Si vous souhaitez « Manger fermier » en Beaujolais, c’est par ici. Si vous voulez « vivre fermier » en Beaujolais en se restaurant, en y dormant ou pour s’y amuser et découvrir, c’est par ici.

Enfin, nous ne saurions que vous conseiller d’aller faire un tour à la Maison du Terroir de Beaujeu, tant pour y découvrir l’histoire, l’architecture, que, bien sûr une large sélection de produits locaux ! 

Ainsi, vivre en Beaujolais ce n’est pas seulement y habiter mais c’est également pouvoir consommer local, et pouvoir s’assurer de la qualité des mets que l’on cuisine, tout en faisant vivre les agriculteurs locaux.

QUALITE

La qualité des produits n’est pas en reste, bien au contraire.

Le territoire s’adapte et répond à une demande grandissante de « consommer mieux ». Manger bien et manger bon est une envie quotidienne des consommateurs français !
Traditionnellement tourné vers les exploitations de petites tailles, le Beaujolais tient valoriser leurs produits via les circuits de proximité.

Un exemple récent, lancée lors de l’édition 2019 du Sirha (Salon International de la restauration de l’hôtellerie et de l’alimentation), la Sopacel, entreprise spécialisée dans la transformation de produits de boucherie, a créé la marque « Bio du Beaujolais » pour ses steaks hachés frais.

Plus globalement, 2 563 exploitations, soit 75 % du Beaujolais ont une production reconnue par un label de qualité contre 52 % dans l’ensemble du département.

Du fait des appellations viticoles, le Beaujolais se distingue des autres territoires du département par l’importance des labels de qualité, en particulier des plus reconnus d’entre eux, AOC, IGP et Label. On note une forte progression de cette tendance avec une volonté de produire mieux et de façon plus raisonnée.

Où acheter les produits locaux ?

Pour connaître les jours et lieux de marchés ainsi que les bonnes adresses, retrouvez ici la liste des producteurs locaux en Beaujolais...

Les recettes de nos restaurateurs

Nos restaurateurs nous livrent ici leurs secrets trèsBeaujolais. En commençant par Les oeufs pochés à la beaujolaise avec Paul bocuse...

Trouver une cave, un viticulteur ?

Pour rencontrer nos viticulteurs, déguster nos crus trèsBeaujolais, visiter les caves du territoires et devenir incollables sur nos vins...c'est par ici !